Mercredi 1er février 2012 - Patrice Hernu : Les mythes sumériens face à la science


Certains spécialistes ayant étudié longuement les mythes sumériens, sont frappés par leur concordance avec certaines découvertes scientifiques récentes. Ils se demandent si certains de ces mythes ne correspondent pas, sous forme allégorique, à des connaissances perdues ou des vérités oubliées.




Zacharian Sitchin a consacré 40 ans de sa vie a décrypter les tablettes d'argile sumériennes. Il en résulte des récit étonnants. Patrice Hernu ne reprend pas à son compte, toutes les interprétations de Zacharian Sitchin, mais selon lui, confronté à la science moderne, il n’est pas possible de ne voir dans ces mythes tirés des tablettes, de simples coïncidences. Ou, si ces coïncidences existent, elles ne peuvent être toutes fortuites et méritent d’être revisitées, sans a priori, avec un esprit critique, mais ouvert.

Si certains de ces mythes paraissent totalement imaginaires, l’ancien testament puis les mythologies égyptienne, grecque, voire chinoise, ont repris nombre de ces mythes tels que celui d’Adam, ou du déluge.

Patrice Hernu n’abordera que ceux des mythes qui paraissent correspondre à une réalité que la science actuelle parait corroborer. Après avoir situé cette civilisation, notamment dans le contexte historique de la sortie du Sapiens d’Afrique et de sa rencontre avec le Neandertal, Patrice Hernu proposera d’aborder rapidement quelques-uns de ces mythes sumériens susceptibles, en l’état des connaissances actuelles, de faire face à l’objectivité scientifique. Patrice Hernu évoquera notamment :

1. La grande bataille des Dieux : le ballet épique des Dieux, rapporté par la tradition et repris par exemple par la mythologie grecque ne serait rien d’autre que l’allégorie de la création du système solaire. Cette idée a été avancée par Zacharian Sitchin. Patrice Hernu s’efforcera de montrer rigoureusement qu’elle est scientifiquement exacte même s’il rejette, pour sa part, certaines interprétations millénaristes communément avancées sur cette base.

2. La création du nouvel Adam, l’alliance, finalement trahie, entre les hommes et les Dieux : Patrice Hernu interrogera ce mythe à la lumière des progrès de la génétique et montrera qu’il repose également sur une histoire vraisemblablement perdue que la science a entrepris de reconstituer…

3. Enfin toute une série de mythes est liée aux évolutions climatiques : épisode de Noé, assèchement, origine de l’eau, perte de l’atmosphère : ces mythes peuvent également être rattachés à des connaissances acquises récemment.

Dans ces conditions, il est légitime de s’interroger sur ce que révèlent en réalité ces mythes et sur leur rapport avec les révélations plus récentes de la science. Cela conduira l’orateur à s’interroger sur le rôle de l’humanité dans la création et sur ce que représente en fait la formidable mutation qu’elle vit actuellement.

Date : mercredi 1er février 2012
Horaire : 19H15 retrait des places, 19H30 début de la conférence
Lieu : Musée Musée Dapper, 35 bis rue Paul Valéry 75116 Paris
Adresse et infos pratiques pour vous rendre à la conférence

Pour réserver le dîner après la conférence.
Prix 45€ pour le dîner et participation à la privatisation.
Menu unique Entrée, plat (poisson) dessert, vins.
Il reste 35 places disponibles sur 70, le prix est unique et la réservation préalable obligatoire ici.

Prix :
15€ par paiement en ligne ci-dessous Je m'inscris
20€ sur place et uniquement avec réservation en pré inscription ici, en précisant le nombre de places souhaitées.



Qui sommes nous ? | L'association l'Observatoire du réel | Programme | Nos intervenants | Les prochaines conférences | Contact | Infos pratiques | Revivre une conférence | Articles de Une | stock video | Citation du jour