Luc Montagnier


Luc Montagnier est biologiste virologue, co-lauréat 2008 du Prix Nobel de physiologie / médecine avec Françoise Barré-Sinoussi pour leur découverte en 1983 du VIH, le virus responsable du SIDA.



Luc Montagnier
En 1960 il entre au CNRS avant d'intégrer l'Institut Curie ou il travaille avec P. Vigier.
En 1972, à l'invitation de Jacques Monod, il crée l'Unité d'oncologie virale dans le nouveau département de virologie de l'Institut Pasteur.
En 1993, il crée la Fondation mondiale prévention et recherche SIDA (FMPRS), sous l'égide de l'UNESCO.

Il est professeur émérite à l'Institut Pasteur, où il a dirigé, de 1972 à 2000, l’Unité d’Oncologie Virale.
Il est membre des Académies des Sciences et de Médecine.
Depuis 2010, il est directeur de l'institut de recherche de l'université Jiaotong de Shanghai (Chine).

Depuis peu il veut lancer un essai fondé sur la prise prolongée d’anti-infectieux, en s’appuyant sur l’hypothèse contestée de la mémoire de l’eau, mise en évidence par Jacques Benveniste. Il projette de réaliser un essai clinique afin d’évaluer les effets bénéfiques possibles de la prise prolongée d’antibiotiques chez des enfants autistes. L’essai pilote rechercherait, selon la revue Nature, la trace d’infections chez 30 enfants autistes, ainsi que chez une vingtaine d’enfants indemnes, à des fins de comparaison.

Le professeur Luc Montagnier, défend les recherches sur "la piste microbienne" de l’autisme. Selon lui, les antibiotiques permettraient d’améliorer un grand nombre d’enfants atteints.

Présenté à l’Académie de médecine, l’exposé du professeur Luc Montagnier vise à montrer que, selon lui, les antibiotiques permettraient d’améliorer les syndromes autistiques dont souffrent de nombreux enfants. "On compte chaque année en France 5.000 nouveaux cas d’autisme ou de troubles apparentés", a-t-il dit notant le caractère "multifactoriel" de ce syndrome des troubles de la communication.

C’est "une véritable épidémie que les facteurs de prédisposition génétique ne peuvent à eux seuls expliquer".

Pour lui, il est donc "logique de s’intéresser à des facteurs environnementaux nouveaux". En particulier, aux pesticides, et aux "radiations électromagnétiques non ionisantes". Dans sa thèse les facteurs environnementaux et génétiques participeraient à un phénomène de "stress oxydatif" susceptible de provoquer des "modifications neuronales" et un dysfonctionnement immunitaire. Les enfants autistes souffriraient ainsi d’infections chroniques.

Le Pr Montagnier a par ailleurs fait état de "55% d’amélioration rapide" obtenus avec des cures d’antibiotiques sur 97 autistes, en notant que "les enfants réagissent beaucoup mieux avant l’âge de 7 ans". Des vidéos ont montré les progrès d’enfants traités qui se sont mis à parler et à pouvoir aller à l’école. Pour lui, ces résultats "spectaculaires indiquent qu’une fois sur deux, l’autisme n’est pas une condamnation à vie". Ce spécialiste a toutefois ajouté qu’il était "important de confirmer ces résultats par des essais contrôlés" (étude en double aveugle).



Conférences

Vous pouvez visualiser gratuitement un extrait de 12mn en cliquant sur le lien d'une conférence passée :

• 25 juin 2012 - Les sacrifiés des ondes à l'Observatoire du Réel


VOD

Vous pouvez visionner en ligne l'intégralité des conférences suivantes sur le site de notre partenaire www.filmsdocumentaires.com.

Les sacrifiés des ondes, conférence du 25 juin 2012


DVDs

Les sacrifiés des ondes, conférence du 25 juin 2012 à l'Observatoire du Réel

• Les sacrifiés des ondes, film de Jean-Yves Bilien, 2012



Liens




Dans la même rubrique :
< >

Qui sommes nous ? | L'association l'Observatoire du réel | Programme | Nos intervenants | Les prochaines conférences | Contact | Infos pratiques | Revivre une conférence | Articles de Une | stock video | Citation du jour


Pour recevoir notre newsletter, saisissez votre mail dans le champs ci-dessous




4 produits sur 4 au total
Joseph Birckner, "Géobiologie, l’influence du lieu  sur tout ce qui vit"

Joseph Birckner, "Géobiologie, l’influence du lieu sur tout ce qui vit"

18,00 €
L’endroit ou nous vivons, travaillons et dormons exerce une influence prépondérante sur notre santé physique et mentale. Nous évoluons en permanence dans un environnement d’ondes naturelles et artificielles dont le spectre électromagnétique est très vaste.
Michel Larroche, "De la mémoire cellulaire à l’intelligence cellulaire"

Michel Larroche, "De la mémoire cellulaire à l’intelligence cellulaire"

18,00 €
L’Analyse et Réinformation Cellulaire (ARC) est une technique énergétique de lecture des mémoires cellulaires appuyée sur trois piliers : les chakras, les méridiens et les zones réflexes. Un matériel d’investigation performant et précis utilisé selon un protocole strict permet d’établir le rapport entre des pathologies avérées, souvent rebelles à des traitements pourtant éprouvés, et des événements traumatisants marquants, parfois oubliés, de notre vie ou contenus dans l’information transgénérationnelle familiale. Ces “grains de sable” enrayant la mécanique peuvent provoquer en aval tous les types de dysfonctionnements du simple mal-être à la maladie constituée.
Patrick Visier, Chantal Desjardins, "Découvrir ses dons pour trouver sa voie"

Patrick Visier, Chantal Desjardins, "Découvrir ses dons pour trouver sa voie"

18,00 €
« Chaque être humain est un génie ! Mais si l’on juge un poisson à sa capacité à grimper aux arbres, il passera sa vie entière à croire qu’il est stupide » (Albert Einstein).

Il en va de même pour les dons ! Beaucoup pensent et affirment ne pas en avoir, certains nient leur existence, d’autres ne les voient pas et les utilisent sans en avoir conscience.
Maxence Layet, "La science du corps-énergie"

Maxence Layet, "La science du corps-énergie"

18,00 €
Il émane de notre corps de drôles d’énergies, des effluves électromagnétiques que les traditions chinoises ou védiques ont organisées en points, en lignes, en champs. Mais que sait la Science de ce corps-énergie ?