Jean Gayral


Ingénieur et mathématicien de formation, il commence sa carrière au CERN où il découvre les convergences existant entre la physique moderne et les mystiques orientales. Plus tard, son métier de consultant lui permet de parcourir le monde et de côtoyer des cultures différentes tandis que sa curiosité intellectuelle lui permet de s’initier à des techniques de développement personnel peu communes. Il tire de cette vie riche une vision globale et synthétique de la complexité de l’être humain et de sa place dans le rien et le tout de l’univers…



Jean Gayral
La curiosité intellectuelle a été le moteur de ma vie. Dès l’enfance, j’ai cherché à comprendre qui j’étais vraiment et quel était cet autre moi qui habitait aussi mon corps et qui en sortait de temps de temps. A l'adolescence, je me suis posé d’innombrable questions et j’ai cherché surtout à savoir qu’est-ce que j’étais, de quoi j’étais constitué, comment je pouvais avoir un corps charnel alors que les atomes qui le construisent sont constitués à 99.9999% de vide. Et aussi j’ai cherché à savoir quelle était et d’où venait cette petite voix intérieure qui savait plein de choses que moi je ne savais pas. Etudiant, j’ai découvert la physique quantique et le fait de n’être qu’une simple « tendance à exister » et de vivre des évènements qui ne sont en fait que des « tendances à survenir ».

Une formation d’ingénieur et de mathématicien m’a apporté les bases scientifiques qui m’ont permis d’étayer mes recherches et mes compréhensions de la complexité du monde. Jeune ingénieur au CERN, à Genève, j’ai côtoyé les physiciens nucléaires et découvert les convergences existant entre la physique moderne et les mystiques orientales. C’est en fait au CERN, dans ce temple de la science moderne, que j’ai été initié à la spiritualité !

Mon métier de consultant industriel m’a ensuite offert l’opportunité de parcourir le monde, de travailler dans une quarantaine de pays, tant en Europe, qu’en Amérique, en Asie ou en Afrique, de côtoyer des cultures différentes, de rencontrer des êtres hors normes qui m’ont apporté des angles de vision différents et fait considérer la vie avec d’autres concepts et d’autres philosophies. Mon attrait naturel pour la diversité humaine, mon intérêt pour toutes les cultures, ma curiosité insatiable m’ont ainsi permis de vivre des évènements riches en enseignements et en points de vue divers.

C’est mon refus systématique des dogmatismes, mon rejet des religions monothéistes et de leurs livres sacrés, mon besoin d’explorer par moi-même la réalité de la vie et du monde et mon immense désir de développement personnel qui m’ont poussé, toute ma vie durant, à rechercher et à expérimenter des approches non conventionnelles capables de m’aider à m’expliquer la complexité de l’être humain et de l’univers avec lequel il me parait de plus en plus évident que moi et les humains ne faisons qu’un.

Conférences

• 13 janvier 2016 : "L’être humain, merveille d’ingénierie cosmique" à l'Observatoire du réel

Publications

• Jean Gayral, "Le Rien et le Tout…et moi ?", 2012, JG Editions




Dans la même rubrique :
< >

Qui sommes nous ? | L'association l'Observatoire du réel | Programme | Nos intervenants | Les prochaines conférences | Contact | Infos pratiques | Revivre une conférence | Articles de Une | stock video | Citation du jour